Accéder au contenu

Echanges Paysans Hautes-Alpes c'est quoi?

Echanges Paysans Hautes-Alpes c'est quoi?

Une action de médiation commerciale d'intérêt général :

Cette entreprise de l'économie sociale et solidaire, au service des agriculteurs et du territoire, a pour ambition de permettre la rencontre entre l'offre des produits agricoles des Hautes-Alpes et les demandes spécifiques des circuits courts et de proximité, sur les marchés « complexes » comme la restauration collective.

  • Une action de médiation commerciale d’intérêt général
 
Entreprise de l’économie sociale et solidaire, au service des agriculteurs et du territoire, Echanges Paysans Hautes-Alpes a  pour ambition de permettre la rencontre  entre l'offre des produits agricoles des Hautes-Alpes et les demandes spécifiques des circuits courts et de proximité, sur les marchés « complexes » comme la restauration collective.   
 
Concrètement le travail consistera à regrouper commercialement ces offres diffuses, en identifiant les produits de qualité et leur  disponibilité pour démarcher les structures de la restauration collective ou plus généralement professionnelles. Il s’agira également de faire évoluer les produits en terme de qualité, de structurer les relations commerciales, la logistique et, de l’autre côté, d’accompagner les responsables et équipes de la restauration collective sur l’utilisation de produits frais.
 
Ce service commercial éthique et professionnel se construit dans une logique de commerce équitable, et garde en permanence les finalités d’utilité sociale pour le territoire, élaborées par le collectif.
 
 
  • Une réponse adaptée au territoire : un outil commercial, multi produits, multi marchés
 
Compte tenu des spécificités géographiques, démographiques, économiques du département, le projet « Echanges Paysans Hautes Alpes » repose sur la réunion d’une diversité de produits (produits laitiers, viande, fruits, légumes, etc.) pour une vente sur plusieurs marchés complémentaires : professionnels mais aussi individuels, populations permanentes et touristique
 
Il s’appuie aussi sur le potentiel important du marché régional Paca, qui reste un marché de proximité.
 
 
  • Quels produits, quels producteurs ?
 
Il s’adresse en priorité aux agriculteurs (individuellement ou constitués en collectifs) qui souhaitent développer des canaux commerciaux nouveaux ou complémentaires et proposant des produits de qualité. Notre approche de la qualité s’articule autour du goût, du respect de l’environnement, et de la rémunération juste des producteurs. Une démarche de progrès avec les producteurs et la transparence avec les consommateurs constituent le cadre de notre action. A ce titre, les productions bio seront valorisées et encouragées.
 
De manière complémentaire, les produits élaborés par des artisans, ou entreprises agro-alimentaires du département pourront rentrer dans notre offre à condition de respecter les mêmes critères de qualité, à commencer par l’origine des matières premières agricoles.
 
La plate-forme sera ouverte et pourra concerner progressivement de plus en plus d’acteurs, au fur et à mesure de l’évolution de l’offre  et de la montée en puissance des résultats du démarchage commercial.
 
 

 
  • Un projet innovant
 
Ce type d’outil n’existe pas, aujourd’hui, dans les Hautes-Alpes. Alors même que la problématique et le besoin sont clairement identifiés par l’ensemble des acteurs, ils ne trouvent pas de réponse, ni dans l’action privée, ni dans l’action publique.
 
L’initiative revient donc à un collectif issu de la société civile. Ses membres ne sont, ni majoritairement producteurs, ni consommateurs. Ils se placent dans une logique de médiation commerciale entre l’offre et la demande pour l’intérêt général du territoire des Hautes-Alpes.
 
La mise en œuvre d’EP05 doit donc être prise en compte comme une démarche expérimentale, dont les leviers, mais aussi les risques, ont été longuement évalués. Cette réflexion est en effet nourrie du transfert d’expérience issu du tourisme et de plusieurs plates-formes existantes dans le domaine des circuits courts (Manger Bio Alpes Bugey, Agribio05…).
 
Dans ce cadre, l’enjeu est de montrer concrètement que cette médiation commerciale d’intérêt général permet d’enclencher de nouveaux  développements économiques, réellement soutenables, tout en optimisant l’usage de l’argent public.
 
En outre, nous pensons que cette action pourra probablement  jouer un rôle de catalyseur entre les acteurs du territoire, dans un esprit de coopération territoriale.
 
 
  • Des missions complémentaires :
 
En complément du volet purement commercial, nous envisageons de participer à des actions de promotion des produits locaux, de médiation et d’accompagnement des acteurs de l’offre et de la demande et à d’éventuelles synergies avec le tourisme…